rendez vous maries et wedding planner
dans

Mon avis sur le reportage de M6 sur le métier de wedding planner

Dimanche 12 février, M6 et son reportage CAPITAL mettait en avant le métier de wedding planner. Somme toute normal, c’est un nouveau métier, il attire les convoitises.
Je ne suis pas ici pour créer une polémique, mais je vais clairement expliquer mon point de vue et vous allez voir qu’il est loin de ce que vous imaginez.

Pourquoi ce reportage ne m’atteint pas et ne me met même pas en colère

Lundi, un vent glacial souffle sur la wedd’osphère (le réseau du mariage). Je reçois des messages, lis des commentaires et mes mariés m’en parlent même. Bon, il est donc grand temps pour moi d’aller voir le replay et donc voir de quoi on parle !
Clairement, tout ce que j’ai vu, c’est que ses personnes sont des négociateurs du mariage et non des organisateurs de mariages sur-mesures.
On ne fait pas du tout le même métier !

La raison de cette colère

Aujourd’hui, les wedding planner sont en colères… Pourquoi ? Parce qu’elles (ils) ont la sensation qu’on a bafoué leur travail et qu’on en donne une très mauvaise image.
Je ne suis, dans ce cas, d’accord qu’avec peu de monde… pour moi, chaque personne est capable de faire son propre avis et ça ne me touche pas car je suis à 1000 lieux de tout ça. J’ai compris il y a bien longtemps que les médias cherchent simplement à faire du buzz, une polémique et à créer la vérité qu’ils ont envie de créer. Ils montreront ce qu’ils souhaitent.
Clairement, je ne vais pas perdre de l’énergie dans le vide. Mon métier est clairement différent et mes mariés eux-mêmes ont vite vu la différence entre ce que je fais et ce qu’ils ont vu !

La différence entre organisateur de mariages et négociateur

Dimanche a été clairement montré une cible de mariages totalement différente de la mienne.

Explication : vous rencontrez un professionnel, signez un contrat avec un chiffre en bas et testez ensuite les prestataires. On vous vend (par exemple) un package à 13000 euros avec tous les prestataires déjà sélectionnés. Le professionnel vous vend donc un package ! Ce package est le même pour tout le monde.
C’est comme une voiture : vous avez la voiture de série et la toute option. Sauf que l’on parle bien d’options.
Chaque prix de chaque prestataire est négocié en vue d’une commission pour le négociateur du mariage. Vous n’avez donc aucune visibilité sur les contrats (mais ça, certainement que les mariés n’en ont même pas envie). A côté de ça, vous êtes certains d’un budget bien précis et négocié. Après tout, c’est rassurant.
Cependant on ne parle pas du tout de sur-mesure.
Les mariés qui se dirigent vers ce type d’options ne sont pas du tout les mariés que je rencontre aujourd’hui.
Sincèrement, j’aime bien cette façon de proposer un pack déjà tout établi qui respecte le budget. C’est rassurant pour les mariés. Ce qui me dérange un peu c’est la négociation du prix. Maintenant, le prestataire qui signe ce type de contrat y trouve son compte j’imagine.

La différence : Clairement, je ne travaille pas du tout comme cela et mes mariés le savent. A chaque fois que je rencontre un couple, je repars de zéro. Je brasse entièrement le secteur pour leur proposer un lieu qui correspondra à leurs attentes. Je ne vais généralement jamais deux fois dans le même lieu. Il est clair que cela est un confort d’être au même endroit. On connait, on sait à quoi s’attendre. Mais je ne vois pas le métier de wedding planner comme un confort.
Je respecte les tarifs de mes professionnels. Ils le savent. Leurs prix, c’est leurs prix. Aucun des prestataires ne vient me dire de baisser mon tarif, pour eux, passer leur prestation. Je les respecte trop pour faire ça. Ça marche donc dans les deux sens.
Cependant, je vais sélectionner le prestataire qui va correspondre au budget de mes mariés.
Je n’ai aucun intérêt, par exemple, de présenter un château à 8000 euros quand le budget total est à 20000. J’adapte l’offre à la demande.
Après tout, c’est à nous de créer le métier et la vision du métier dont on a envie ! Ce n’est pas parce que la majorité l’emporte que c’est nécessairement la meilleure idée. Après tout, c’est à nous en rdv de prouver de quoi on est capable et de montrer notre vision à nous de l’organisation d’un mariage. Les mariés, ensuite, choisiront ce qui leur convient le mieux, ce qui les touche, ce qui leur parle.

Ma vision : Le problème aujourd’hui est que le métier de wedding planner n’est pas encadré. Ce métier est un métier “nouveau” (cela fait seulement 10/15 ans qu’il est arrivé en France et est développé que depuis 5ans) et les mariés se perdent un peu dans cette pagaille. Mais après tout, un boulanger est libre de créer la baguette qu’il a envie avec les ingrédients qu’il souhaite n’est-ce pas ? et pourtant, il ne fait pas d’ombres au métier mais présente quelque-chose qui lui paraît cohérent.

Donc pour moi, la bienveillance est de rigueur. Chacun voit le métier de wedding planner comme il en a envie. Je ne vais partir en guerre contre personne. Chaque personne est humaine et fait ce qui lui semble le mieux. Certains y voient sûrement un avantage pécunier, d’autres pensent que c’est “sympa” comme métier. Pour ma part je le vis avec une extrême passion et aussi avec une grande bienveillance. Cela ne me dérange en aucun façon que quelqu’un voit les choses à l’inverse de ce que je pense. J’aime échanger, j’aime débattre et élargir mon champ des possibles. La vie est faite de milliards de personnes sur terre, de milliers de wedding planner et donc de milliers de façon d’exercer notre métier.

J’ai choisi cette voix pour accompagner mes mariés de la meilleure des façons, la façon qui leur ressemble.

Faites l’amour pas la guerre.

À bientôt, Elodie.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

Bienvenue ! En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer